Accueil High-Tech Veille stratégique sur Internet – Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l’information

Veille stratégique sur Internet – Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l’information

Écoutez pour une meilleure action. Si nous devions résumer les questions en une courte phrase la veille, ce serait certainement le cas. L’information (marché, tendances, concurrence, réputation,…) est une ressource plus que critique de l’entreprise. Si l’on regarde le graphique ci-dessous, la tendance à la création d’informations augmente fortement et s’accélère encore au cours des prochaines années :

A découvrir également : iPhone 8 + o2 Free M Boost pour eff. 12,49 € mensuel (Allnet-Flat, SMS-Flat, 20 GB LTE, numéro fixe)

Source : Kleiner Perkins — Tendances Internet 2017

A lire aussi : Huawei Mate 20 Pro + md real Allnet (réseau télécom) pour eff. 5.53 € mensuel (Allnet & SMS flat, 8 GB) - avec casque Sennheiser !

Source : Domo — Données ne dort jamais 5.0

Mais allons dans l’autre sens : c’est aussi une excellente occasion pour les entreprises d’acquérir des connaissances et des connaissances, de connaître parfaitement leur public si elles peuvent faire face à ce grand défi, qui est le traitement de l’information.

Pourquoi ?montre entreprise ?

> Comprendre votre domaine d’activité : comprendre votre domaine d’activité vous donne un avantage concurrentiel. Il est important de savoir quels acteurs sont sur son marché (influenceurs, concurrents, médias généralistes qui traiteront plus ou moins ponctuellement ses sujets, médias de niche spécialisés dans son domaine,…) et ceci, d’une manière globale, surtout à l’ère numérique où les frontières physiques ne signifient plus grande chose.

> Intégrer les nouvelles tendances : il est aujourd’hui essentiel de suivre et de comprendre les nouvelles tendances liées aux phénomènes qui vont au-delà du cadre sectoriel pour mieux innover et éviter d’être dépassé par la concurrence. Il n’est plus nécessaire de surveiller comme son propre secteur d’activité, mais aussi de regarder les secteurs voisins où il y a des idées innovantes, de nouvelles utilisations,…

> Connaître les besoins de vos clients et le potentiel :la clé d’une entreprise prospère est de connaître ses clients et de savoir comment répondre à leurs besoins. Surveiller le web, les réseaux sociaux, comprendre quel contenu est le plus populaire par les internautes vous permettent de mieux comprendre votre cible et détecter les signaux sur l’évolution du comportement des consommateurs.

> Surveillez vos concurrents : pour ne pas être surpris par vos concurrents, vous devez être à jour avec leurs nouveautés, leurs nouvelles offres, leurs concurrents émergents,… Il ne s’agit pas seulement de consulter leur site web, il s’agit de regarder tout leur contenu : blog, page de destination, avis, compte youtube,… ce que nous appelons la proprietoromedia. Mais pour avoir une vue complète de la situation, vous devez aussi regarder ce qui est dit de vos concurrents sur d’autres types de médias, non exclusifs, par exemple les médias spécialisés, les blogs d’influenceurs,… — parlons des médias gagnés : cela nous permet de mesurerl’activité et la voix de la concurrence sur le net, afin que nous puissions ou plus précis en regardant ces données sur un thème spécifique.

> Suivi de la réputation de votre entreprise : La surveillance vous permet également d’identifier les mentions de ses marques, produits et services, gestionnaires afin de comprendre la réputation et la réputation de votre entreprise, et ceci, par rapport à ses concurrents, pour comprendre comment la marque est perçue dans le marché, les médias, les consommateurs, le grand public.

> Être crédible : le but ici est de donner de la crédibilité à son discours dibrand. Les internautes recherchent constamment sur Internet des sujets qui les sensibilisent et peuvent parfois être mieux informés que quiconque de leurs sujets d’intérêt. Quand l’entreprise parle à travers ses dirigeants, communicateurs, commerciaux… il vaut mieux être armé pour rester crédible.

> Anticiper les risques/menaces dans votre écosystème : la mise en place d’une Enterprise Intelligence vous permettra d’analyser les informations disponibles (où qu’elles se trouvent) afin de prévenir les risques, d’anticiper, de prévoir et de contrôler la situation. Cela nécessite de définir les risques en amont pour savoir comment les identifier, les prévenir, les anticiper et agir en amont plutôt que de réagir.

Bref, la vraie question n’est pas ce qui peut être réalisé en faisant de l’intelligence stratégique pour votre entreprise. La vraie question est, pouvez-vous vous passer d’une horloge stratégique ? La politique de l’autruche est dangereuse à l’ère de la communication en temps réel et des médias sociaux.

Principaux facteurs de succès pour le renseignement stratégique

Les fonctions des gardes, de l’intelligence d’affaires et de la gestion des connaissances sont désormais décentraliséescar l’accès à l’information n’est plus contrôlé. Comment ne pas manquer des signaux importants et comment exploiter ce flux d’information auquel chaque employé est exposé ? Qualification et organisation des informations les plus pertinentes.

Cependant, de nombreuses entreprises n’organisent pas stratégiquement cette horloge et gaspillent du temps et des informations perdues ou inexploitées finissent par coûter cher.

Voici les LeTips à suivre pour faire de votre montre un succès :

1- Définir la portée et les objectifs

Comme toute entreprise qui vise à structurer pour l’entreprise, il est nécessaire de définir des objectifs clairs afin qu’ils puissent ensuite être convertis en indicateurs de performance clés sur mesure (nombre d’employés impliqués, nombre de vues générées, nombre de contenus réassemblés,…). Il est également important de définirle périmètre de la veille, qui devrait s’adresser, quel type d’information est pertinent,…

2- Sélectionner

Aujourd’hui, c’est un véritable défi pour les entreprises. Vous devez savoir comment identifier des sources fiables, mettre de côté les fausses nouvelles, mais aussi rester ouvert à de nouvelles sources d’information pour comprendre l’ensemble de l’industrie et laconcorrence.

3- Analyser

Sélectionner les informations correctes ne suffit pas : vous devez les analyser, les comparer avec les données internes et les mettre en contexte avec les défis de votre entreprise. En enrichissant les informations disponibles, le tuteur encouragera la lecture et développera l’engagement interne.

4- Organiser

La segmentation de la surveillance par thème et par groupe d’intervenants contribue à améliorer la pertinence et l’impact de la surveillance.

De plus, plus la montre sera facile et visuelle, plus les informations sélectionnées et analysées seront raisonnées avec vos employés.

5- Transmission

Une veille non diffusée est une veille inutile. Il est important de transmettre la montre, sous un format facile à utiliser (par exemple un bulletin d’information) ou une intégration avec vos outils internes.

6- Utilisation/Faire adopter

Nous devons faire évoluer les réflexions et la culture de l’entreprise afin d’adopter une supervision à tous les niveaux de l’entreprise, de la haute direction aux équipes opérationnelles, afin de puiser l’inspiration et les informations exploitables à partir de l’intelligence réalisée.

Curation, une réponse efficace à la Business Intelligence

Les soins sont essentiels dansentreprises non seulement pour alimenter une stratégie de contenu (externe) mais aussi pour diffuser, cristalliser, optimiser cet atout critique de la connaissance à un public interne (comité de gestion, collègues, partenaires, clients).

C’ est un moyen d’alimenter les réflexes en interne et de partager des informations sur les grandes tendances.

En particulier, une plateforme de curation adaptée à la surveillance, telle que Scoop.it Knowledge Sharing, vous permet de gérer tous les problèmes de surveillance à l’aide d’un seul outil :

  • Filtrer le web efficacement et rapidement ;
  • Centraliser les informations dans un hub de contenu privé
  • éditer le contenu sélectionné avec une valeur ajoutée ;
  • diffuser impeccablement les connaissances dans des formats facilement accessibles (courriel, intégrationSSO dans les réseaux intranet et les réseaux sociaux d’entreprise,…)

Intelligence du contenu : la science des données pour soutenir une intelligence efficace

Allez encore plus loin dans le filtrage et la sélection de contenu, vous pouvez compter encore plus sur la technologie. En fait, aujourd’hui, l’intelligence artificielle nous permet d’aller beaucoup plus loin dans la découverte et l’analyse de contenu. Lorsque vous êtes responsable de la veille décisionnelle au sein de votre organisation, vous devez inclure des considérations plus approfondies sur le marché ou la concurrence.

Nous parlons d’intelligence du contenu.

Analyse de contenu :

Ajouter des données sur ce qui intéresse votre public peut être une ressource indéniable pour différentes directions commerciales (marketing, communication, produit,…) : telles quesont le contenu le plus populaire sur vos sujets, quels formats fonctionnent le mieux, le ton adopté aujourd’hui qui parle plus à la tuopubblico, sujets qui génèrent l’engagement,…

Analyse de la concurrence :

Un autre élément essentiel lorsque vous voulez faire une horloge complète est de regarder ce que font les concurrents. Il est toujours intéressant de regarder spécifiquement comment vous croissez en termes de notoriété de votre marque envers vos concurrents directs, quelle est votre part de voix au niveau mondial, mais surtout sur vos thèmes spécifiques, afin de voir où vous devez faire les efforts principaux pour mieux vous positionner contre votre concurrents.

En ajoutant des données chiffrées au contenu sélectionné dans la montre, donnez à vos collègues et dirigeants unevision globale de l’univers de votre secteur d’activité, vous permettant d’utiliser des décisions adaptées en fonction des réalités du marché et non d’hypothèses ou d’idées.

Conclusion :

L’ information doit être filtrée, sélectionnée, centralisée et diffusée pour devenir un véritable atout dans l’entreprise et lui permettre d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence. Cela doit bien sûr être une forte volonté de la haute direction de l’intégrer dans la culture d’entreprise et donc d’éviter cette politique d’autruche, qui peut s’avérer dangereuse.

À une époque où la technologie nous montre encore plus de possibilités, d’innovations et de créations, elle doit également nous servir à gérer efficacement cet atout essentiel de l’entreprise.

Vous souhaitez en savoir plus sur la configuration de l’intelligence collaborative ? Regardez notre webinaire sur le sujet sans plus tarder !

des décisions adaptées en fonction des réalités du marché et non des hypothèses ou des idées.

Conclusion :

L’ information doit être filtrée, sélectionnée, centralisée et diffusée pour devenir un véritable atout dans l’entreprise et lui permettre d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence. Cela doit bien sûr être une forte volonté de la haute direction de l’intégrer dans la culture d’entreprise et donc d’éviter cette politique d’autruche, qui peut s’avérer dangereuse.

À une époque où la technologie nous montre encore plus de possibilités, d’innovations et de créations, elle doit également nous servir à gérer efficacement cet atout essentiel de l’entreprise.

Vous souhaitez en savoir plus sur la configuration de l’intelligence collaborative ? Regardez notre webinaire sur le sujet sans plus tarder

ARTICLES LIÉS