Accueil Actu Devenir UI designer : les étapes clés de la formation

Devenir UI designer : les étapes clés de la formation

UI designer

Dans un dispositif numérique, l’UI designer est le professionnel qui s’assure de l’optimisation du design graphique, mais également de l’ergonomie de l’interface. L’exercice de ce métier requiert une formation complète en plusieurs étapes. Quelles sont-elles ? Si vous envisagez de vous lancer dans le métier ou de vous former, cet article vous sera utile.

Maîtrise des outils de travail

La première étape de la formation d’UI designer consiste à la maîtrise des outils utilisés dans le métier. Il s’agit de l’équipement et des logiciels tels qu’Adobe ou Canva pour le design graphique ou encore Figma pour les travaux de wireframing et de prototypage. Durant tout votre parcours d’UI designer, ce sont des outils que vous serez amené à utiliser et donc que vous avez la responsabilité de connaître parfaitement.

A découvrir également : Où sont fabriquées les montres Garmin ?

Création du parcours visuel

Une fois que vous avez vos outils, la suite de votre formation consistera à vous apprendre à créer un parcours visuel intuitif. Vous allez également découvrir les méthodes utilisées pour élaborer des mises en pages en adéquation avec les exigences de votre client. Il sera question de créer des designs qui cadrent avec l’identité visuelle de son entreprise ou de sa plateforme.

Dans le domaine de l’UI design, la cohérence entre les diverses interfaces IHM est d’une importance capitale. Le professionnel doit être en mesure d’assurer une certaine continuité lors de la création du design d’un système interactif. Ainsi, il pourra rendre l’interface plus lisible et moins complexe pour les visiteurs.

A voir aussi : La caméra de Xiaomi Mi 9 balaie DxOMark et bat iPhone XS (mais pas Huawei)

Développement de modèles de simulation

L’étape suivante de la formation consiste au développement de maquettes, de prototypes interactifs et de wireframes permettant d’avoir un aperçu du rendu final des interfaces graphiques. Le client a ainsi la possibilité d’ajouter des éléments ou alors de faire des modifications selon la charte graphique de son entreprise.

Ce sont des modèles que l’on utilise aussi pour réaliser des tests et pour optimiser les interfaces afin d’obtenir le résultat le plus adapté aux attentes des utilisateurs. Pour réaliser ces maquettes, il faudra faire un bon choix des couleurs et des types de design qui sauront répondre aux impératifs de lisibilité, correspondre à l’identité visuelle du client, mais également s’adapter aux différents écrans.

Utilisation du design émotionnel

UI designer

La formation de l’UI design vous enseigne également à réaliser des icônes signifiantes qui respectent un style de guide adapté. En plus de cela, elle vous apprend les principes du design émotionnel afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs. Mettre les émotions des internautes au centre du processus de création permet non seulement de réaliser des créations uniques, mais également de toucher un élément fort de leur sensibilité.

Au cours de sa formation, le professionnel découvre les principes des études ethnographiques ainsi que les ateliers de co-conception. Ainsi, il pourra mieux analyser les comportements des utilisateurs, leurs réactions et le modèle qui leur sera le plus familier.

Au terme de votre formation, vous serez en mesure d’orienter ou de concentrer votre créativité sur les attentes de l’utilisateur tout en vous basant sur un brief graphique qui regroupe tous les enjeux de la conception.

 Collaboration pluridisciplinaire

À cette étape de la formation, vous allez apprendre à collaborer avec différentes équipes de diverses disciplines travaillant sur le même projet que vous. Il s’agit entre autres de l’UX designer, des marketeurs, du développeur web et de bien d’autres. Pouvoir travailler en équipe est une qualité essentielle pour mieux cerner les besoins des utilisateurs, mais également pour obtenir un résultat cohérent.

Il faut savoir que toutes ces personnes travaillent pour identifier les préférences et les attentes des internautes et tentent de trouver les modèles qui auront le plus d’impact lors de leurs interactions avec le dispositif numérique en place.

Hiérarchisation des contenus

L’UI designer doit également apprendre à hiérarchiser les contenus sur une interface. Il doit pouvoir procéder à une analyse de ceux présents pour éliminer les composantes inutiles et ajouter celles qui pourraient être pertinentes. Pour effectuer ce tri, il devra bien sûr se baser sur les données recueillies auprès des utilisateurs.

Il existe des techniques telles que le test d’arborescence ou encore le tri de cartes qui permettent de repérer plus facilement les besoins des internautes.

ARTICLES LIÉS